Nadja vous informe

Nadja > Nos formations >

Nos formations

L’approche communicationnelle et systémique: une vision globale appliquée aux assuétudes

Cadre conceptuel

Depuis 1980, le Centre NADJA a acquis de l’expérience tant dans le domaine de la prévention que du traitement des assuétudes.

Depuis de nombreuses années, l’approche systémique et communicationnelle (modèle de Palo Alto) a permis une autre façon d’aborder la problématique des assuétudesEn effet, l’approche interactionnelle du comportement humain propose une vision différente des moteurs du comportement humain : vision dynamique, évolutive, ouverte au changement et proposant une approche différente des notions de «responsabilité individuelle» et de «dépendance».

L’approche contextuelle de référence au centre Nadja, connue sous le nom d’ « approche communicationnelle et systémique », se définit comme « non normative » et « non pathologisante ». Elle propose des modes de communication orientés vers la résolution des problèmes présentés par les usagers. La communication, envisagée comme processus permanent d’interaction avec notre environnement, est à la base de toutes nos interventions.

Les comportements de consommation sont abordés dans une perspective systémique en tant que mode adaptatif de réaction, plus ou moins volontaire, à un contexte particulier. L’usage abusif et «la dépendance » sont envisagés comme des tentatives de solution qui peuvent s'avérer infructueuses et entretenir la situation-problème.

En tant que phénomène social, la « toxicomanie » est le champ de multiples discours. Chacun de nous y puise des informations pour se forger sa propre perception. Lorsque nous intervenons, cette représentation entre en jeu, consciemment ou non, dans notre communication et dans les objectifs que nous nous fixons. 

Pouvoir décoder sa propre perception, faire émerger celle de l’autre dans sa spécificité nous semblent des facteurs incontournables pour établir une communication efficace. Celle-ci permettra à l’intervenant de négocier des objectifs d’accompagnement, de prévention ou de traitement, de les tester et de les évaluer, en tenant compte du contexte de son intervention.

Public concerné

Les formations sont destinées aux professionnels de l’éducation, de la promotion de la santé, de la RDR, de la relation d’aide et d’accompagnement qui sont confrontés à des situations de consommations problématiques ou qui souhaitent se former davantage en matière d’assuétudes et de comportements à risque. Il est ouvert aux futurs professionnels ayant une expérience professionnelle (stages, bénévolats, etc.).

Objectifs des formations

  • Promouvoir le rôle actif des participants à la problématique des assuétudes.
  • Acquérir des connaissances de base en assuétudes.
  • Percevoir les problématiques d’assuétudes en termes de comportements singuliers ayant un sens pour la personne et s’inscrivant dans le rapport Produit – Individu – Environnement.
  • Intégrer des outils de communication afin de pouvoir intervenir dans le domaine de l’aide et de la prévention.
  • Appréhender les régulations systémiques en jeu.
  • Créer des liens entre les différentes disciplines au travers de l’acquisition d’un langage commun.
  • Savoir se fixer des objectifs d’intervention respectant le cadre et l’identité de l’institution ainsi que la spécificité de chacun.
  • Mettre au point un processus d’évaluation des interventions afin de les modifier si nécessaire ou de les inscrire dans le long terme.

 

     1.     Niveau 1 : Communiquer et entrer en relation
     2.      Niveau 2 : Prévenir les situations de dépendance et les comportements à risque
     3.      Niveau 2 : Intervenir dans les situations de dépendance et les comportements à risque
     4.      Niveau 3 : Gérer les différentes composantes de l'intervention en assuétudes
     5.      Formations modulables destinées aux groupes et aux institutions
     6.      Intervisions et supervisions de prises en charge ou de projets préventifs
      7. Formation "Mille Facettes"