Nadja vous informe

Nadja > Accueil et thérapies > Nos activités

Accueil et thérapies

 Nos activités

 Le secteur traitement a mis sur pied trois types de services :

  • Le service thérapeutique
  • Les formations
  • Les supervisions et intervisions

   Le service thérapeutique 

Consommateurs 

  1. Accueil, information, orientation : espace individualisé d’information et d’écoute permettant une réflexion sur les différents aspects de la situation vécue et sur les différentes possibilités de suivi :

-             anonyme si souhaité,

-             sur rendez-vous dans un délai de 48 h à 8 jours maximum,

-             collaboration avec le centre de documentation,

-             orientation en partenariat avec le réseau de soins liégeois.

  1. Réduction des risques : effectuée dans le cadre de l’accueil, de l’accompagnement psychosocial, de la psychothérapie et de la formation, en collaboration avec le centre de documentation.
  2. Accompagnement psychosocial : suivi souple respectant le rythme et la motivation de chacun ; guidance psychologique, guidance sociale, suivis individuels ou familiaux… Travail en partenariat avec le réseau au sens large dans une optique de réinsertion sociale et professionnelle.
  3. Psychothérapies individuelles, familiales ou mixtes : possibilité pour le consommateur de convier des membres de sa famille à certaines séances ; thérapies individuelles de deux membres de la famille chez des thérapeutes différents, avec entretiens communs à intervalles…
  4. Suivis probatoires et/ou sous injonction judiciaire 

L’objectif est de permettre à ces consommateurs de devenir acteurs de leur changement et de leur évolution en les accompagnant dans leur recherche d’équilibre ou d’alternatives à la consommation.

Nos interventions visent à :

O   Réduire l’impact de traumatismes anciens ou de croyances limitantes.

O   Identifier les différentes fonctions de la consommation, tant au niveau intra-psychique qu’au niveau des relations avec l’entourage familial ou social (fonction systémique).

O   Repérer les ressources sur lesquelles la personne peut s’appuyer.

O   Susciter l’émergence de nouvelles ressources et de nouvelles convictions qui pourront être testées dans les interactions familiales et sociales…

Pour les consommateurs les plus marginalisés ou cumulant handicaps sociaux et affectifs, le travail en réseau fait partie intégrante de la thérapie dans la mesure où nous sommes convaincus de la nécessité pour eux de structurer leurs journées et d’aller à la rencontre de nouvelles relations et de nouveaux apprentissage dans une optique de réinsertion sociale et professionnelle.

 NB : La prise en charge médicale n’est pas assurée dans notre centre, mais nous collaborons avec les médecins traitants de nos patients ainsi qu’avec des médecins extérieurs ou travaillant dans des centres spécialisés.  

 Proches et parents de consommateurs dépendants 

·         Accueil, information : espace individualisé d’information et d’écoute permettant une réflexion sur les différents aspects de la situation vécue, et sur les différentes solutions qui pourraient y être apportées ; information en partenariat avec le centre de documentation.

·         Accompagnement et guidance parentale.

·         Psychothérapies individuelles, familiales ou mixtes. 

Même en l’absence des consommateurs dépendants (qui ne souhaitent pas toujours être pris en charge), il nous paraît essentiel d’ouvrir un espace de parole thérapeutique pour leurs proches, confrontés parfois depuis des années à la toxicomanie d’un des leurs.

Les objectifs sont multiples : leur permettre un soulagement par la verbalisation, les soutenir dans ce qu’ils vivent, les aider à prendre la distance nécessaire pour reconstruire une relation plus juste et plus réciproque, envisager la fonction de la dépendance au sein de la relation parentale ou conjugale et y remédier, les aider à résoudre leurs propres difficultés de vie et à repenser pour eux, comme pour l’ensemble de la famille, en termes de bien-être, de qualité de la vie, de projets, d’épanouissement de chacun. 

Parents d’adolescents : Point Accueil Parents 

Le Point Accueil Parents est avant tout un lieu d’accueil et d’écoute destiné aux parents interpellés ou inquiets face aux comportements de leur enfant.

·         Comportements nouveaux (changement de styles vestimentaires, sorties répétées…) qui déconcertent les parents et qu’ils ne savent comment gérer, qui sont vécus comme « à risque potentiel ».

·         Consommation (ou soupçon de consommation) de drogues, alcool, médicaments…

·         Comportements à risques : prises de risques répétées, déscolarisation, fréquentation de groupes « marginaux », rébellion face à toute autorité et à toute contrainte, délinquance… 

Le PAP se veut un point de chute pour ces parents en crise, un lieu de référence non-stigmatisant où ils pourront être reçus dans les plus brefs délais afin de désamorcer ou travailler rapidement la crise et permettre à chacun des partenaires (parents et adolescents) de renouer communication et reconnaissance mutuelle. 

Modalités pratiques 

·         Entretiens d’une heure avec un thérapeute

·         Sur rendez-vous

·         Anonyme si souhaité

·         Accueil gratuit

·         Psychothérapies et guidances : tarif négociable selon les revenus : de 2,50 € à 12,50 € 

Modalités particulières au Point Accueil Parents : 

·         Un ou deux entretiens dans les plus brefs délais

·         Plages horaires pour accueil d’urgence

·         Si indiqué, suivi psychosocial ou thérapeutique (individuel ou familial) par l’orientation dans notre institution ou dans le réseau, spécialisé ou non.

 

Les formations  

Public concerné

 

-             Professionnels et institutions spécialisés en assuétudes.

-             Professionnels et institutions de première et deuxième ligne non spécialisés, susceptibles de recevoir des consommateurs à risque ou dépendants au sein d’un public « tout-venant » (enseignement, éducation, aide psychologique et/ou sociale, santé, justice, culture, loisirs, hébergement, accueil, réinsertion socioprofessionnelle, services publics…)

-             Groupes et associations de parents.

-             Groupes de consommateurs. 

Objectifs des  formations : 

Individuels :          - Acquérir les connaissances de base en assuétudes.

- Intégrer des outils de communication afin de pouvoir intervenir en relation d’aide.

- Percevoir les problématiques d’assuétudes en termes de comportements singuliers ayant un sens pour la personne et s’inscrivant dans le rapport Produit – Individu – Environnement.

- Appréhender le consommateur dans sa globalité ; être attentif à ses ressources, valeurs et convictions.

- Déterminer des objectifs de relation d’aide tenant compte de soi, de l’autre et du contexte dans lequel on intervient.

 

Institutionnels :         - Faciliter la communication entre les différentes disciplines au travers de l’acquisition d’un langage commun.

- Fixer en équipe des objectifs d’intervention respectant le cadre et l’identité de l’institution ainsi que la spécificité de chacun.

- Mettre au point un processus d’évaluation des interventions afin de les modifier si nécessaire, ou de les inscrire dans le long terme. 

Formules proposées

 

Les formations existent sous deux formules.

·   Pour les professionnels s’inscrivant individuellement : les formations se donnent au Centre NADJA et rassemblent des intervenants d’horizons professionnels divers.

-         Cycle de formation (5 jours) (prévention et relation d’aide)

-         Approfondissement Relation d’Aide (3 jours)

-         Intervisions cliniques (réservées aux participants ayant suivi une formation de base et un approfondissement Relation d’Aide)

-         Supervisions individuelles 

·         Pour les équipes et institutions

-         Formations modulables : formations adaptées aux besoins spécifiques de l’équipe.

-         Supervisions d’équipe visant à permettre aux différents membres de l’institution de se fixer des objectifs d’équipe cohérents, respectant le rôle de chacun et le cadre institutionnel.

-         Intervisions d’équipe visant à intégrer de façon durable les acquis de la formation au travers des situations rencontrées.

Pour le programme détaillé des formations 

 

Les supervisions et intervisions

Public concerné

  • Professionnels et institutions spécialisés en assuétudes.
  • Professionnels et institutions de première et deuxième ligne non spécialisés, susceptibles de recevoir des consommateurs à risque ou dépendants au sein d’un public « tout-venant » (enseignement, éducation, aide psychologique et/ou sociale, santé, justice, culture, loisirs, hébergement, accueil, réinsertion socioprofessionnelle, services publics...)
  • Public de professionnels ayant suivi un cycle de base et désirant poursuivre la réflexion.

Modalités

50 € par heure